Retour au menu des oeuvres

Franz Gregor Ignaz Eckstein
(Zidovice près de Zatec, 1689 ? - Lvov, 1741)
Balthazar Sigmund Setlezky
(Augsbourg, 1695 - Augsbourg, 1771)

Grande porte triomphale devant la façade de l'église Saint Thomas à Brno
1736

Taille douce, Eau forte
Prague, Galerie nationale

Voir l'oeuvre au format plein écran

Le projet de la porte triomphale diffère en réalité de sa réalisation finale, présentée sur une gravure de grande dimension. Ceci n'est pas seulement dû au grand nombre d'ornements figurant dans le projet architectural. Le dessin, exécuté avec virtuosité et une liberté de style certaines, présente une architecture légère à colonnes, ouverte à son sommet tandis que le résultat nous montre plutôt une décoration, encombrée de signes, d'emblèmes, d'allégories et de nombreux textes.

Le projet, tout en proposant une entrée principale et deux latérales à l'intérieur de l'église - ce qui d'ailleurs correspondait à la façade réelle de l'église - fut élargi d'une colonnade sur chacun des deux côtés et d'un obélisque à son sommet. Cette architecture éphémère subit un autre changement : au lieu d'être ouverte, on construisit au deuxième étage un mur solide avec balustrade. La base porteuse était un échafaudage en bois appuyé contre la façade de l'église, construit par un charpentier de Brno, Jiri Lehener et ses collaborateurs en moins de deux mois.
L'exigence de présenter à la façade de l'église une copie du tableau couronné, un portrait du pape, ses armes et les armoiries du chapitre de Saint-Pierre du Vatican organisateur du couronnement, explique peut-être cette construction.

La porte triomphale devait, outre servir de décor et valoriser la représentation, servir d'estrade pour la musique (notamment les trompettes et tympanums, sans lesquels aucune fête n'aurait pu avoir lieu) et pour les prédicateurs. Le soir, lors des célébrations qui devaient se dérouler la nuit, ce bâtiment jouait un rôle important. Eclairée par plus de 3 000 lumières, la façade servait à l'illumination solennelle de la ville.