Retour au menu des oeuvres

Jirí Antonín Heinz
(Svitavy, 1698 - Znojmo, 1759)

Ange

Bois polychrome
haut. cca 220 cm
Znojmo, Musée de la Moravie du Sud

Voir l'oeuvre au format plein écran

Le torse d'un ange debout appartenait primitivement au mobilier sculptural de l'église paroissiale Saint-Jacques à Brno, datant du baroque. Dans la seconde moitié du XIXè siècle, on restaura l'église en style gothique. On enleva, de la nef centrale et des bas-côtés, les ornements de l'époque baroque : autels avec tableaux, statues, épitaphes, monuments funéraires. Nombre de sculptures d'autel réalisées par Schweigl et conservées trouveront plus tard leur place dans le Musée de la ville de Brno. L'ange conçu dans un mouvement équilibré est habillé de manière à mettre en valeur surtout le torse nu.

En effet, la draperie d'une teinte délicate ne représente pas un élément central d'expressivité dans la statue, elle ne fait que constater avec les parties du corps où le sculpteur profita de l'occasion pour déployer au maximum son habileté à sculpter le bois. Schweigl mit en valeur non seulement son sens de la composition générale mais aussi le sens du détail et de son effet au point que l'ange devint comme un élément pictural sans pourtant perdre son caractère spécifique, propre à la sculpture. On peut présumer, à titre hypothétique, que la correspondance intérieure entre le tableau d'autel et la statue de Schweigl trouva originalement son incarnation sur l'autel latéral, celui avec le tableau de La Cène par Stern.