Téléchargez le plateau de jeu à imprimer pour jouer chez vous !

 
Tout le peuple aztèque joue au patolli.
Ce jeu compte 52 cases, autant que les années du siècle aztèque, et se joue avec des jetons et des haricots en guise de dés, marqués d'un point blanc.
Les règles du jeu ne sont pas parvenues de façon précise jusqu'à nous.

Ce jeu symbolise la crainte des Aztèques de ne pas voir ce siècle se renouveler!

Le but du jeu est de faire parcourir à son jeton l'intégralité du parcours (les 52 cases).
Il faut un score de 1 pour pouvoir commencer la partie et disposer son pion sur la branche. Le siècle aztèque compte 52 ans, incluant des jours néfastes (2 triangles noirs sur chaque branche : gage ou passe un tour) et des jours bénéfiques (2 cases à l'extrémité des branches : relance des dés)

Chaque équipe peut faire sauter un de ses pions par dessus un pion adverse, pourvu que la case d'arrivée soit libre, mais ne peut pas rester sur la même case qu'un adversaire.
 

 


Le croisement des branches - intersection des chemins - était pour les Aztèques un endroit très dangereux, c'est pourquoi lorsqu'un pion adverse se trouve sur l'une des 4 cases du milieu, il est possible de le renvoyer à sa case de départ. Attention, ceci n'est possible qu'à l'intersection des branches.

Autour de ce jeu, les enfants, âgés de 5 à 10 ans, partent à la découverte d'objets symboles des cultures du Mexique ancien.

Une distribution de petites cartes figurant la civilisation de Teotihuacan, les Olmèques, les Mayas et les Aztèques permet de diviser le groupe en 4 équipes.
Chaque équipe constituée dispose d'un jeton de couleur et se place près d'un côté du plan de jeu.
A chaque case correspond une question sur les symboles sacrés de l'exposition, l'équipe doit donc trouver la réponse auprès des objets du Mexique ancien.

Pour aider les équipes, certaines questions sont illustrées d'images afin de faciliter la recherche dans l'exposition.

Après avoir donné sa réponse, l'équipe relance les dés…


Deux questions du patolli :

Question 1 : Les peuples du Mexique ancien utilisaient ma carapace en guise de tambour, je suis un animal sans doute lié au monde des morts, qui suis-je?

Question 2 : Perchés en haut d'un mât, les "voladores" (hommes volants) se laissent tomber et imitent ainsi le vol de l'oiseau. Chaque volador doit réaliser 13 fois le tour du mât (13 tours x 4 hommes = 52)
52 est un nombre très important puisqu'il symbolise les 52 années d'un siècle, d'un cycle.
Trouvez un objet illustrant cette cérémonie religieuse.