Document sans nom

Dessins italiensObjets extra-européens



01/54
 
 
Oeuvre précédente       Oeuvre suivante
Antoine-Jean, baron GROS (Paris, 1771 - Meudon, 1835)
Portrait de Paulin des Hours
1793
Huile sur toile
74,5 x 98 cm
Acquis en 1970

Elève de David, Antoine-Jean Gros ne garde que peu d'influence de la manière néoclassique de son maître. Romantique par la fougue de ses coloris, son sens du mouvement et l'énergie de sa facture, l'art de Gros est indissociable de l'épopée napoléonienne qu'il fait revivre de son pinceau, comme dans La Bataille d 'Aboukir ou Les Pestiférés de Jaffa.

Peint à Montpellier en 1793, alors que l'artiste se rend en Italie, fuyant les troubles révolutionnaires, le Portrait de Paulin des Hours marque une étape importante de la jeunesse de l'artiste, frais émoulu de l'atelier de David. Introduit dans la vie artistique locale par son ami Pajou, c'est sur sa recommandation que Gros se voit confier la commande du portrait de Paul-François des Hours, héritier d'une riche famille de manufacturiers et futur maire de Montpellier.

La pose de l'enfant, surprenante si on la compare avec les normes du portrait en pied, donne une impression d'instantané, de scène prise sur le vif. Paulin, âgé de cinq ou six ans, est campé dans un paysage où l'on devine au loin le domaine de Lavalette, futur patrimoine de l'enfant. Gros a su saisir la personnalité de son petit modèle, heureux de brandir l'oiseau qu'il vient de capturer avec son chapeau.

Proche des portraitistes anglais de la fin du XVllle siècle, Gros montre déjà dans cette oeuvre de jeunesse une grande habileté à saisir l'instant de vie dans toute sa fraîcheur, qualité qui fera de lui le meilleur narrateur de son époque.