Gustave Caillebotte,
Les Périssoires