Edouard Toudouze,
Eros et Aphrodite